03 mars 2019

Un avion sans aile de Michel Bussi

Screenshot_20190303-132045    

 

 

Résumé:

23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?
Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, assassiné.
Il ne reste plus à Émilie qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité...

Avis:

Ceci est une mise à jour du blog que j'ai laissé à l'abandon depuis quelques temps, je tente de retrouver les livres que j'ai omis d'y noter, et celui ci en fait partie.

Je m'apprête à lire le dernier roman de Michel Bussi, et je n'en ai pas trouvé sur ce blog, d'autres de lui. Ce que je savais improbable. En effet, j'ai donc lu un avion sans elle, il y a sans doute un long moment, vu la date de sa parution. 

Je me souviens de l'histoire, et d'un agreable moment de lecture.

Je me souviens avoir ensuite acheté 2 autres de ses livres, qui sont sur ma Kobo, mais que je n'ai pas encore lus, donc il n'y a plus qu'à 😊

 

lu sur la kobo

 

 

 

Posté par Photaurore à 13:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 novembre 2014

La femme en vert d' analdur Indridason

9782757803172 coup de coeur

 

 

Résumé:

Dans une banlieue de Reykjavik, au cours d'une fête d'anniversaire, un bébé mâchouille un objet qui se révèle être un os humain.
Le commissaire Erlendur et son équipe arrivent et découvrent sur un chantier un squelette enterré là, soixante ans auparavant. Cette même nuit, Eva, la fille d'Erlendur, appelle son père au secours sans avoir le temps de lui dire où elle est. Il la retrouve à grand-peine dans le coma et enceinte. Erlendur va tous les jours à l'hôpital rendre visite à sa fille inconsciente et, sur les conseils du médecin, lui parle, il lui raconte son enfance de petit paysan et la raison de son horreur des disparitions.
L'enquête nous est livrée en pointillé dans un magnifique récit, violent et émouvant, qui met en scène, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, une femme et ses deux enfants. Une femme victime d'un mari cruel qui la bat, menace ses enfants et la pousse à bout.
Voici à nouveau le commissaire Erlendur et ses adjoints Elinborg et Sigurdur Oli dans un récit au rythme et à l'écriture intenses et poignants, aux images fortes et aux personnages attachants et bien construits. La mémoire est comme toujours chez Indridason le pivot de ce roman haletant, qui hante longtemps ses lecteurs.
Un Indridason grand cru!

Mon avis:

Un super livre!!!!

Inoubliable!!!

 

Conseillé par Marie

 

 

Posté par Photaurore à 13:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2014

"un vent de cendres" de Sandrine Collette

 

20140817_121933(1)  **

Cercle Polar de Télérama: "Un conte noir, une oeuvre magistrale et troublante. (...) Dès les premières pages, la tension monte, l'inquiétude puis la peur." 

Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa soeur Camille d'oeil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l'endroit au plus vite, partir loin de cette angoisse qui ne le lâche plus.
Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais Malo n'en démord pas. L'étrange fascination d'Octave pour Camille, pour ses cheveux d'un blond presque blanc, le met mal à l'aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme autrefois séduisant, au visage lacéré par une vieille blessure.
Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n'est plus là. Personne ne semble s'en soucier, hormis Camille qui veut retrouver son frère à tout prix.
Mais leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce domaine, ou le piège est-il déjà refermé ? 

Le premier roman de Sandrine Collette, Des Noeuds d'acier, a reçu le Grand Prix de littérature policière 2013. 

 

Mon avis:

 

Seduite et emballee par le premier roman de Sandrine Collette, ce second et dernier roman ne m a pas captivé autant. Certes l,ambiance y est tendue et angoissante mais on ne retrouve pas cette addiction que j ai pu epprouver dans le premier roman. Ouvrir la page et ne plus la refermer, ce livre interesse mais il manque quelque chose que je ne saurait decrire. 

Autant je reconnais avoir devoré le premier, avoir eu la sensation de vivre cette terrifiante aventure, autant je ne me suis pas mise a la place de Camille, pourtant femme...rien ne me semblait credible, rien ne m a emporté vers ce frison assuré du premier roman.

Je vous recommande le 1er mais la lecture du second n est selon moi pas indispensable...

Mais cela reste mon avis...

L'auteur: Sandrine Collette est née en 1970, elle partage sa vie entre l université de Nanterre et son élevage de chevaux dans le Morvan. 

Acheté à la fnac de Thiais en meme temps que le 1er

 

 

 

Posté par Photaurore à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2012

"les années perdues" Mary Higgins Clark

9782226241399coeur-rouge-transparent_agendathumbnailcoeur-rouge-transparent_agendathumbnail

 

Résumé:

Pour Mariah, le cauchemar commence quand elle retrouve sa mère une arme à la main, près du cadavre de son père. Aucun doute pour la police : atteinte d'Alzheimer, Kathleen Lyons a tué son mari dans une crise de jalousie. Mais Mariah, elle, est convaincue de son innocence.
Spécialiste de la Bible, Jonathan Lyons venait de faire une spectaculaire découverte : une lettre de Jésus à Joseph d'Arimathie, élucidant le mystère des fameuses « années perdues », volée dans la bibliothèque du Vatican au XVe siècle. Une nouvelle extraordinaire pour la chrétienté tout entière.
Aurait-on tué Jonathan Lyons pour récupérer le précieux parchemin ? Et dans ce cas, qui est le coupable ? Décidée à découvrir la vérité, Mariah se lance dans l'enquête, au péril de sa vie...
Un suspense éblouissant où Mary Higgins Clark joue avec un inégalable talent de tous les codes du thriller initiatique.

Note de l'éditeur:

Pour Mariah, le cauchemar commence quand elle découvre sa mère atteinte d’Alzheimer enfermée dans un placard, l’arme du crime au poing, à côté du cadavre de son père tué d’une balle dans la tête. Aucun doute pour la police mais Mariah, elle, est convaincue de l’innocence de sa mère. Son père, spécialiste de la Bible, avait fait quelques temps auparavant, une étrange découverte : une lettre de Jésus à Joseph d’Arimathie, disparue au 15e siècle de la bibliothèque du Vatican, après que le pape ait émis des doutes sur son authenticité. Mais elle a mystérieusement ressurgi et, avec elle, la preuve de son authenticité. Aurait-on tué son père pour récupérer ce parchemin d’une valeur inestimable ? Et, dans ce cas, qui est le coupable ? Mariah se lance dans l’enquête, au péril de sa vie. Depuis le succès de La Nuit du Renard, premier titre de la collection Spécial Suspense paru en 1979, Mary Higgins Clark s’est imposée en France et dans le monde comme la reine incontestée du suspense.

Mon avis:

Toujours un bon moyen de reprendre la lecture quand nous sommes dans une période où l'esprit a du mal à se concentrer. ça me vide la tête, et m'occupe les pensées.

 

Posté par Photaurore à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,