02 avril 2019

"PLEURER DES RIVIERES" ALAIN JASPARD

IMG_20190401_140316_777

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé:

Court, rythmé, incisif, Pleurer des rivières explore les clivages sociaux et révèle les multiples visages de la détresse. Alain Jaspard se glisse derrière l'apparente vérité, souvent froide et implacable, et refusant de s'engouffrer dans les évidences, il prend un malin plaisir à les démonter.
Franck le savait, il n'aurait pas dû se laisser attendrir quand Sammy, fauché comme les blés, lui a parlé de son plan infaillible – sur le banc des accusés le constat est amer. Heureusement, Julien, leur avocat commis d'office, connaît ses dossiers et obtient facilement sa relaxe. Franck est un type bien, marié à Mériem et père de sept enfants. D'ailleurs la joyeuse bande vit, ou survit, sur l'aire des gens du voyage d'Argenteuil, où Julien fait leur connaissance.
Choc des cultures pour ce bourgeois parisien confortablement installé avec Séverine, auteur jeunesse à succès qui écrit pour les enfants qu'elle ne parvient pas à avoir. Et si rien ne prédestinait les deux couples à se rencontrer, le ventre fécond de Mériem va sceller un pacte dont ils ne pourront plus revenir...

 

Mon avis:

Il faut à mon avis passer les 1eres pages dont le langage et l'écriture sont déroutants , puis j'ai su que j'allais me laisser emporter.

Ce livre est original, sans retenue, addictif, je m'y suis promenée comme dans un livre  photos en noir et blanc, où je construisais une histoire.

La société des gens du voyage, dont j'ai toujours rêvé de faire des photos, y est parfaitement dépeinte,  sans detours, avec beaucoup d'empathie.

On navigue entre ce monde et un autre monde fait de privilèges et richesses. 2 mondes qui vont se rencontrer, se cottoyer, se lier d'amitié, et se retrouver dans un projet commun.

Nombreux sont les sujets évoqués, la différence de classe, évidemment, les rencontres, l'amour, les liens improbables, l'amitié, la douleur de ne pas pouvoir enfanter, d'où ce titre magnifique, d'une chanson dont on se surprend à fredonner l'air et les paroles, le vaste et si présent sujet du vivre ensemble, de la peur de l'autre, de la difference, la religion et le souci de mettre au monde plus d'enfants que l'on ne peut nourrir, et puis la justice, la loi, intransigeante, tranchante...

C'est vivant, c'est prenant, c'est enivrant et drole parfois, un peu fou aussi.

Un livre à lire, sans hésitation, un premier livre, comme une promesse...

 


20 mars 2019

"Je te promets la liberté" Laurent Gounelle

 

IMG_20190320_122340_319

Résumé :

 

Imaginez  : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre poste et, le soir même, votre conjoint vous laisse entendre que votre couple n’en a plus pour longtemps… Dans les deux cas, on vous reproche votre personnalité, mais qu’y pouvez-vous  ?
Lorsqu’un ami vous parle d’un homme mystérieux, membre d’une confrérie très secrète détentrice d’un savoir ancestral, qui a le pouvoir d’installer en vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est peut-être tentante…
 
C’est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, l’héroïne de cette histoire  : confrontée à l’échec, à la séparation, à la trahison, mais aussi au bonheur, à la joie, à l’amour, elle s’embarque alors dans un chemin extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

 

Mon avis:

 

C'est la 1ere fois que je lis un livre de cet auteur, et on ne m en a dit que du bien.

Je ne dois pas avoir la même notion, définition du mot "suspense" car ce livre est présenté ainsi "Avec son nouveau roman à suspense,  Laurent Gounelle vous entraîne au cœur d’une  histoire exaltante dans laquelle  vous allez vous perdre… et vous retrouver."

Car personnellement je n'en ai ressenti aucun. Certes l'écriture est plaisante, l'idée intéressante, mais j'ai trouvé cela redondant, lent et au bout du compte peu enrichissant.

Je pense que mon avis est biaisé par le nombre de livres que j'ai pu lire, livres psy, sur la quête de soi et tout ce qui s'en rapproche. Sur mes recherches et expériences à ce sujet, j'en suis convaincue.

C'est pourquoi je pense que mon avis n'est pas forcément un bon critère. 

J'ai cependant lu ce livre en entier, sans hâte certes mais avec plaisir.

 

J'attends vos suggestions pour un autre livre de cet auteur.

 

Recommandé par mon frère 

 


 

01 septembre 2014

Marie d'en haut de Agnès Ledig

51lwkYCsL3Lcoup de coeur

 

 

Résumé:

 

Un homme éprouvé par la vie, seul, triste et austère, voilà Olivier, lieutenant de gendarmerie, muté en Ariège. Au cours d’une enquête de routine, il croise le chemin de Marie, une agricultrice de montagne. 
Elle élève seule sa fille Suzie, une gamine pleine de fantaisie, et tente, loin du monde d’en bas, d’oublier ses blessures passées. La jeune femme compose avec le quotidien grâce à la présence d’Antoine, son voisin, victime lui aussi de la méchanceté des hommes. Doux et bienveillant, il veille sur elle, à sa façon.
La rencontre de ces trois caractères bien trempés aux destins cabossés se révèle étonnamment émouvante et tendre...

 

Mon avis:

Un très bon livre, après avoir lu, il y a quelques semaines "juste avant le bonheur", je ne suis franchement pas déçue par ce petit livre, aux personnages attachants.

Les sujets abordés sont tous plus importants les uns que les autres, et bien qu'ils soient survolés, on s'y attache, on réfléchit, on s'y attarde...

La pochette du livre m'a longtemps fait hésiter, comme quoi, je craignais de me retrouver dans une histoire de "Heidi à la montagne" :)

A lire donc....

Vu en tête de gondole à la Fnac.

 

08 août 2014

Juste avant le bonheur de Agnès Ledig

juste avant le bonheurpcc

Résumé: 

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?
Agnès Ledig, auteur de Marie d'en haut, Coup de coeur du grand prix des lectrices de Femme Actuelle, possède un talent singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l'existence optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l'émotion est présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie communicative des larmes au rire, elle nous réconcilie avec la vie.
Juste avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu'on a envie de rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu'ils font du bien !

 

Note de l'éditeur:

Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l'attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, c'est le tragique accident de voiture et Lulu meurt après un long coma. Une chaîne de soutien, d'affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l'espoir d'un nouvel amour, ainsi qu'une bonne dose d'intelligence et d'humour peuvent réussir ce miracle. Un conte de fées moderne. L'émotion partagée avec des personnages profondément attachants et les dialogues d'une rare vivacité donnent un livre bourré de grâce, d’optimisme et d’énergie, qui réconcilie avec la vie ! Sage-femme dans la région de Strasbourg, Agnès Ledig, 40 ans, découvre son don pour l'écriture en tenant son journal pendant la maladie de son fils, atteint de leucémie. En 2011, elle publie un premier roman, Marie d'en haut, aux Nouveaux Auteurs, repris par Pocket.

 

 

Mon avis:

On l'ouvre et rien ne nous permet de le fermer.
Une jolie leçon de vie avec tout ce que cela comporte de souffrance, d'anéantissement et puis la vie qui reprend le dessus, avec un soupçon de rencontres, un soupçon d'espoir...
Je ne veux pas en dire plus, je vous le conseille, recommande...

Trouvé sur un compte Instagram et recommandé par la personne, permier livre lu sur ma liseuse kobo ;)

26 juillet 2014

Entre mes mains le bonheur se faufile d'Agnès Martin Lugand

1518280-gf *****

Résumé:

Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambitions qu'un caprice : les chiffons, ce n'est pas " convenable ". Et Iris, la mort dans l'âme, s'est résignée. Aujourd'hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire... Portrait d'une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

 

Agnès Martin-Lugand, psychologue clinicienne, est l’auteur du best-seller Les gens heureux lisent et boivent du café, vendu à plus de 100 000 exemplaires en France, traduit dans 20 pays et bientôt adapté au cinéma. Elle se consacre désormais pleinement à l’écriture.

 

Mon avis:

On l'ouvre, et on ne le referme qu'à la dernière page...
Un super roman, son second...
J'attends le troisième avec impatience...
Une femme, la mode, la routine, l'ennui, l'amour, la passion, la manipulation, nombreux sont les sujets abordés dans ce livre.

Je vous encourage à le lire!!!

 

Achetez 2 fois, par étourderie et oubli...je tenais absolument à le lire :)

 

11 juillet 2014

La Trahison d'Einstein d'Eric-Emmanuel Schmitt

9782226254290g ****

Résumé:

Sur les rives d’un lac du New Jersey, deux excentriques se rencontrent et sympathisent. L’un est Albert Einstein ; l’autre est un vagabond en rupture avec la société.

À ce confident de hasard, Einstein expose son dilemme. Pacifiste militant, il connaît les conséquences terrifiantes de ses travaux théoriques et craint qu’Hitler et les nazis ne fabriquent la première bombe atomique. Devrait-il renier ses convictions et prévenir Roosevelt, afin que l’Amérique gagne la course à l’arme fatale ? Quel parti prendre alors que le FBI commence à le soupçonner, lui, l’Allemand, le sympathisant de gauche… le traître peut-être ?

Dans cette comédie intelligente et grave, drôle parfois, Eric-Emmanuel Schmitt imagine le conflit moral d’un homme de génie, inventeur malgré lui de la machine à détruire le monde.

Mon avis:
Un très beau dialogue, en lisant le livre, je me disais que cela ferait une bien belle pièce de théatre, cela m'avait échappé, que celle-ci existait déjà et je le découvris sur la dernière page.
On se laisse porter, comme dans tous les écrits de cet auteur, c'est toujours plein d'intelligence et de réflexion.
Et puis on aime cette amitié peu probable entre le géni et le vagabond...
Je vous le recommande.
Un jour lors d'un passage à la Fnac...