06 janvier 2018

On regrettera plus tard

Screenshot_20180106-073557

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    ****

 

Résumé :

Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ?Avec la vitalité, l'émotion et la générosité qui ont fait l'immense succès de Juste avant le bonheur et Pars avec lui, Agnès Ledig explore les chemins imprévisibles de l'existence et du coeur. Pour nous dire que le désir et la vie sont plus forts que la peur et les blessures du passé. Eric et sa fille débarquent dans la vie de Valentine, un soir d'orage. Ils sillonnent les routes et vont trouver refuge chez Valentine pour poser leurs bagages et aussi les casseroles qu'ils trimbalent.

 

Mon avis :

 

Comme à chaque roman Agnes Ledig nous prend par la main pour nous amenez dans un noiveau roman plein de tendresse malgré les accros de la vie.

On navigue entre le présent et le passé sans parvenir aisément à faire le lien entre les 2 parties. Quel est donc le personnage, ou les personnages frappés par ce passé douloureux et lourd.

On s'interroge sur la vie en société et le choix de s'en écarter, la tentation parfois de le faire. On constate de nouveau combien le passé de nos aïeuls peut avoir d'impact sur notre propre vie. 

Et puis l'amour, l'amitié, la tendresse, les valeurs sont une fois encore au rendez vous de ce roman. 

Un roman qui se lit bien, qu'on a plaisir à parcourir, comme une caresse.

 

Ce livre m'a été conseillé par ma livre

 

Posté par Photaurore à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


08 août 2014

Juste avant le bonheur de Agnès Ledig

juste avant le bonheurpcc

Résumé: 

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?
Agnès Ledig, auteur de Marie d'en haut, Coup de coeur du grand prix des lectrices de Femme Actuelle, possède un talent singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l'existence optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l'émotion est présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie communicative des larmes au rire, elle nous réconcilie avec la vie.
Juste avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu'on a envie de rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu'ils font du bien !

 

Note de l'éditeur:

Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l'attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, c'est le tragique accident de voiture et Lulu meurt après un long coma. Une chaîne de soutien, d'affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l'espoir d'un nouvel amour, ainsi qu'une bonne dose d'intelligence et d'humour peuvent réussir ce miracle. Un conte de fées moderne. L'émotion partagée avec des personnages profondément attachants et les dialogues d'une rare vivacité donnent un livre bourré de grâce, d’optimisme et d’énergie, qui réconcilie avec la vie ! Sage-femme dans la région de Strasbourg, Agnès Ledig, 40 ans, découvre son don pour l'écriture en tenant son journal pendant la maladie de son fils, atteint de leucémie. En 2011, elle publie un premier roman, Marie d'en haut, aux Nouveaux Auteurs, repris par Pocket.

 

 

Mon avis:

On l'ouvre et rien ne nous permet de le fermer.
Une jolie leçon de vie avec tout ce que cela comporte de souffrance, d'anéantissement et puis la vie qui reprend le dessus, avec un soupçon de rencontres, un soupçon d'espoir...
Je ne veux pas en dire plus, je vous le conseille, recommande...

Trouvé sur un compte Instagram et recommandé par la personne, permier livre lu sur ma liseuse kobo ;)