13 octobre 2013

"Une larme m'a sauvée" Angèle Lieby & Hervé de Chalendar

une-larme-m-a-sauveestar_full_98412star_full_98412star_full_98412

 

Résumé:

La veille du 14 juillet, Angèle Lieby se rend aux urgences d’un hôpital de Strasbourg pour une mauvaise migraine. Son état s’aggrave et on doit la plonger dans un coma artificiel.
Quelques jours plus tard, les médecins n’arrivent pas à la réveiller? : malgré toutes les stimulations, Angèle ne montre aucun signe de vie. « ?Il faut la débrancher? !? » Finit-on par dire à son mari.
Pourtant, le jour anniversaire de son mariage, sa fille voit une larme perler au coin de sa paupière. 
Angèle est non seulement vivante, mais parfaitement consciente. Et ce depuis le premier jour... 
En Alsace où elle vit, Angèle Lieby a rencontré Hervé de Chalendar, journaliste à L’Alsace. Ému par son histoire, il en a fait le récit dans son journal et a obtenu le prix Hachette.

 

Note de l'auteur:

Une expérience hors du commun

Témoignage
Transportées aux urgences de l’hôpital de Strasbourg pour un malaise, Angèle Lieby commence à avoir des difficultés à s’exprimer, puis perd connaissance. On la plonge dans un coma artificiel pour l’intuber. Le quatrième jour, elle ne se réveille pas. Or Angèle est consciente et souffre sans pouvoir réagir.Pour le personnel médical, elle est très vite considérée comme morte.

Le miracle : une larme
Le 25 juillet, jour de l’anniversaire de son mariage, sa fille aperçoit une larme au coin de son oeil. Elle avertit le personnel médical qui rétorque que c’est impossible. Puis Angèle bouge le petit doigt. Commence alors une longue période de rééducation qui va durer presque un an.

Un cas exceptionnel pour la science
La maladie d’Angèle est le syndrome de Bickerstaff. Il peut se déclencher après une infection aussi commune qu’une rhinopharyngite… Son cas est exceptionnel pour la science. Il fait l’objet de présentations dans divers congrès de médecine et de recherches.

Le cas scientifique qui suscite des réflexions sur des questions médicales d’importance.

L’AUTEUR
En Alsace où elle vit, Angèle a rencontré Hervé de Chalendar, journaliste au journal d'Alsace. Ému par son histoire, il en a fait le récit dans le quotidien où il travaille et a obtenu le prix Hachette. Ensemble, ils ont décidé d’écrire un livre.
L’histoire d’Angèle a aussi fait l’objet d’un portrait dans l’émission de TF1 « 7 à 8 »

 

Mon avis:


Un témoignage bouleversant, un livre qui nous amène à réfléchir sur de nombreuses choses.

Je le conseille à tout à chacun, mais surtout au corps médical...

 

Ce livre m'a été conseillée par ma fille, infirmière en réa-pédiatrie.