28 janvier 2013

"Les dix enfants que Madame Ming n'a jamais eus" d'Eric Emmanuel Schmitt

9782226220691 imagescoup de coeur!

 

Résumé:

Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ? L’incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d’hier et d’aujourd’hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius. Dans la veine d’Oscar et la dame rose, de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ou de L’Enfant de Noé, Les dix enfants que Madame Ming n’a jamais eus est le sixième récit du Cycle de l’Invisible. Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, traduit en 40 langues et joué dans autant de pays, Eric-Emmanuel Schmitt est un des auteurs les plus lus et les plus représentés dans le monde.

 

Mon avis:

Eric Emmanuel Schmitt nous emmene cette fois en Chine, dans une histoire entre conte et réalité, d'une plume toujours aussi agréable. On se laisse séduire par ce petit bout de femme "dame Pipi" à la parole pleine de sagesse et on ne relève les yeux qu'au dernier point.

Déjà lu de ce même auteur:

  • la secte des egoistes
  • l'evangile selon pilate
  • la part de l'autre
  • lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • odette toulemnde et autres hstoires
  • la rêveuse d'ostende
  • mon sieur ibrahim et les fleurs du coran
  • oscar et la dame rose
  • ma vie avec mozart
  • le visiteur
  • variations énigmatiques
  • la tectonique des sentiments

Posté par Photaurore à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 janvier 2013

"Cinquante nuances plus sombres" tome II d'El James

9782709642538  coeur_chauffantcoeur_chauffantcoeur_chauffantcoeur_chauffant

 

 

Résumé:

Le deuxième volet de la trilogie Fifty Shades…
Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister. 
Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Cinquante Nuances, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.

Mon avis:

Toujours aussi envoutant, toujours aussi addictif, toujours sensuel, ce 2eme tome nous emmène plus près encore des personnages, nous les fait découvrir un peu plus, on decouvre leurs démons, la part psychologique de leur personnalité...
J'étais accro du premier, j'ai été accro du second...j'attends la parution du troisième....

 

Posté par Photaurore à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2013

"La liste de mes envies" de Grégoire Delacourt

9782709638180 imagescoup de coeur!!!

 

Résumé:

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon avis:

Qui n'a jamais rédigé la liste de ses envies suite au gain du loto, même sans jouer?

Ce livre n'est pas que cela, on s'attache à l'héroine, on approuve ses choix, on comprend ses blessures...A lire!!!!!

Posté par Photaurore à 19:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 janvier 2013

"Cinquante nuances de Grey" El James (La trilogie fifty shades) tome I

9782709642521 thumbnailCABD9L7UthumbnailCABD9L7UthumbnailCABD9L7UthumbnailCABD9L7U

Résumé:

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis:

A dévorer....

Ma fille est en train de lire le Tome II, je vais devoir attendre, cela va être un vrai supplice....

Posté par Photaurore à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2013

"Muse" de Joseph O'Connor

9782752904607

Résumé:

Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l’amour. Elle s’appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l’un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C’était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. Mais leur différence sociale et religieuse, les conventions et l’austérité de la famille Synge, leurs amis même, tout et tous s’y opposèrent. Jamais ils ne purent se marier et Molly Allgood rompit avec l’homme de sa vie qui mourut peu après, en 1909, rongé par le bacille de Koch. Quarante-cinq ans plus tard, on retrouve l’ancienne actrice, réduite à la misère et hantant les rues de Londres par un matin brumeux. Peu à peu, les souvenirs resurgissent, comme l’amour et le désir pour ce Vagabond qui ne l’aura jamais quittée…

Mot de l'éditeur:

De tous les romans de Joseph O’Connor, Muse est sûrement le plus grand, en tout cas le plus intense. À chaque page, le lecteur est ébloui, bouleversé. Voilà un livre forgé de lumière et d’airain

L'auteur:

Né en 1963 à Dublin, Joseph O’Connor est considéré comme l’un des écrivains irlandais les plus importants de sa génération. Son œuvre est traduite en trente-cinq langues. Découvert en France en 1996 avec son recueil de nouvelles Les Bons Chrétiens (Libretto, 2010, préface de Hugo Hamilton), il est encensé par la critique des deux côtés de l’Atlantique lorsque paraît Desperados (Phébus, 1994), puis Inishowen (Phébus, 2001). À l’irlandaise (Robert Laffont, 1999), L’Étoile des mers (Phébus, 2003), Redemption Falls (Phébus, 2007) et Muse (Phébus, 2011) confirment l’immensité de son talent.

Mon avis:

Le récit d'une histoire d'amour, l'écriture y est élégante et classique, et c'est certainement pour cette raison que je n'ai pas été transportée, embarquée, que je n'ai pu m'identifier... Un beau livre cependant mais pas de coup de coeur pour moi...

Posté par Photaurore à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 janvier 2013

"La couleur des sentiments" Kathryn Stockett

9782330013073 imagescoup de coeur!

 

Le mot de l'éditeur:

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même.

Résumé:

Chez les blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants.

On est en 1962, les lois raciales font aurorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie vient tout juste de se faire envoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre état, comme Constantine, qu'on a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiés.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour de Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant 22 ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leur destins et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Mon avis:

Un pur bonheur de lecture!!!

Et le film est à voir également

Posté par Photaurore à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2013

"Room" d'Emma Donoghue

9782234064980 imagesGros coup de coeur!

 

Résumé:

« Room appartient à cette espère si rare, celle des vraies oeuvres d’art. Vous dire qu’il ne ressemble à aucun autre livre est pour moi le plus beau des compliments. Il suffit de décrire sa puissance, sa beauté sombre et pleine de révélations. »

Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque.

Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions. Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seule avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance.

Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir.

Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ?

Room interroge la capacité de survie qui existe en chacun de nous, tout en célébrant les pouvoir du récit et du langage. Mais l’auteur résume magnifiquement son principal objet de réflexion : « Le drame essentiel de la parentalité : comment l’on passe d’un instant à l’autre du rôle de celui qui console à celui qui persécute, tout comme les enfants passent leur temps à illuminer notre vie et à nous rendre fous. J’ai essayé de saisir cette étrangeté et ce paradoxe. Devenir parent suscite les émotions les plus folles qu’on puisse ressentir. »

Mon avis:

Un livre que l'on ouvre et que l'on ne peut refermer.

Je le termine à l'instant, trop tôt pour en dire beaucoup de choses...un livre bouleversant, non seulement sur ce "fait divers" c'est ainsi qu'on appelle de tels évènements, mais aussi sur la relation d'une mère et de son enfant, sur l'enfermement mais aussi sur le retour à la liberté...beaucoup d'interrogations. Un livre que je recommande grandement. Je l'ai adoré...

Un livre qui m'a été recommandée par Marie. Merci.

Posté par Photaurore à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2013

"Une autre femme" d'Anne Tyler

9782234063297 imagescoup de coeur!

Résumé:

« La police fédérale du Delaware a annoncé en début de matinée que Cordelia Grinstead, âgée de 40 ans, épouse d’un médecin de Roland Park, a disparu alors qu’elle se trouvait en vacances avec sa famille à Bethany Beach. »

Dès le premier jour de ses vacances, Delia Grinstead part marcher le long de la plage, loin. Sans en avoir formulé le désir, elle est en train d’abandonner sa famille. Pour son mari, Sam, elle fait depuis presque vingt-cinq ans partie des meubles. De ses trois enfants, le petit dernier, le cher Carroll, a déjà 17 ans et n’a plus autant besoin de sa maman. Ses soeurs, omniprésentes, la considèrent incompétente, évanescente, inutile.

Elle s’installe dans une ville à deux heures de Baltimore, trouve un travail, et prétend mener enfin une vie qu’elle aurait choisie, loin des attaches et des tracas. Mais au fond, qu’attend-elle de cette fugue ? De cette vie ou de l’ancienne, laquelle finira-t-elle par choisir ?

Mon avis:

J'ai adoré ce livre. Cette parenthèse comme un souffle nécessaire. Je me suis laissée emportée par Delia de la 1ère à la dernière ligne.

Un livre que je recommande.

 

Posté par Photaurore à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Promenade avec les hommes" de Ann Beattie

9782267024036

Résumé:

1980. Jane, brillante diplômée de Harvard, a connu son heure de gloire suite à une interview sur la jeunesse protestataire - dont elle fait partie ? qu?elle a accordée au New York Times. Peu de temps après, Jane quitte la ferme du Vermont où elle vivait avec Ben, musicien et poète en herbe, pour s'installer à New York avec Neil, un professeur-écrivain beaucoup plus âgé qu'elle qui décide de prendre en main son éducation. Ceci jusqu'au jour où elle découvre qu'il est marié et, contrairement à ce qu?il prétendait, ne passe pas ses nuits à écrire dans le cabinet de Tyler, son ami vétérinaire. Elle se sépare alors violemment de lui. Deux semaines après cependant, elle part le retrouver chez Tyler. Neil divorce, l'épouse et le couple mène une vie heureuse pendant quelque temps ; Jane est engagée par un réalisateur comme consultante pour le scénario d'un documentaire consacré à la jeunesse déshéritée. Mais la mort de l'ancien compagnon de Jane vient assombrir cet équilibre apparent. Jane est rongée par la culpabilité, le regret. Quelques mois plus tard, Neil lui annonce subitement qu'il va ?disparaître? définitivement. « Bien jeune pour être déjà veuve », Jane se retrouve seule avec le souvenir des deux hommes qu'elle a aimés, convaincue que son mari ne lui a jamais fait connaître son vrai visage et l'a toujours manipulée.

Mon avis:

Un roman écrit comme une nouvelle, où l'on découvre la complexité des relations amoureuses.

pas plus conquise que cela...

Posté par Photaurore à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2012

"Joyeux Noel" d'Alexandre Jardin

9782246790204

 

En résumé:

- Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s'écria la jeune femme.
- Vous n'avez donc aucun secret ?
- Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle.
- Alors ?
- Mes secrets me construisent, mes angles morts me détruisent.
Puis elle ajouta avec jubilation :
- A Noël, j'offrirai le plus beau des cadeux : ma vérité ! A ceux que j'aime, ma famille. C'est comme cela qu'il faut vivre ! Nous serons vieux plus tard.
- Joyeux Noël !

Un petit mot:

Roman drôle qui pose un postulat: terminer les tabous, déballons les secrets qui pourrissent la vie et c'est ce qui se passe dans une petite île bretonne où sous l'impulsion d'une jeune femme, tout le monde va se dévoiler...du meilleur comme du pire...surtout!

Mon avis:

ça se lit bien, l'idée est excellente, j'ai eu un peu de mal à entrer dans ce Roman

Déjà lu de ce même auteur:

- Le Zèbre

- Fanfan

- L'ile des gauchers

- Le petit sauvage

Posté par Photaurore à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]